Contact Information

City of Kinshasa,
Democratic Republic of the Congo

We Are Available 24/ 7. Call Now.

La délégation de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo a été reçu par le Chef de l’État Félix Tshisekedi ce lundi 09 novembre au palais de la Nation.

Dans leur mémo remis au Chef de l’État, les évêques ont proposé au chef de l’État deux pistes pour résolution la crise actuelle, dont la première basée sur l’axe politique portant sur l’évaluation de la coalition et la deuxième sur l’axe électoral qui appelle les réformes nécessaires.

Par rapport à l’axe politique, La CENCO estime qu’avec la dynamique actuelle de la coalition on peut pas s’attendre à une rencostruction du pays et évoque la nécessité d’une solution politique respectueuse du peuple congolais.

Quant à ce, le Cenco exhorte Félix Tshisekedi d’évaluer sérieusement le contenu de l’Accord qui régule la coalition ainsi que son fonctionnement afin de voir s’il y a possibilité d’une révolution en interne.

«Nous vous exhortons d’évaluer sérieusement le contenu qui régule la coalition et le fonctionnement de celle-ci, pour voir s’il y a possibilité d’une révolution à l’interne» , peut-on lire dans le mémo de la CENCO

Et d’ajouter : « Au cas contraire, en tant que garant de la nation, il vous revient d’assumer vos responsabilités et prendre en âme et conscience, devant Dieu et la nation, la décision qui convient en vertu de l’article 69 de la constitution».

En ce qui concerne les réformes devant consolider l’appareil électoral , La CENCO insiste avant tout sur la dépolitisation et le renforcement de l’indépendance des membres du bureau de la CENI et recommandons des reformes consensuelles réalistes de la loi électorale.

Share:

administrator

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *